Croire en Dieu! (Avec ou sans handicap physique)

Publié le Mis à jour le

Bonjour tout le monde!

Aujourd’hui, je désire vous entretenir d’un sujet assez particulier. Il va sans dire qu’un tel sujet peut vous paraître peu banal dans un tel site, mais à bien y penser, il est fort probable que cela lui convient parfaitement. En effet, j’avais décidé lors de la création de mon site de publier des articles qui ont pour sujets les diverses facettes de la vie, lesquelles touchent chacun et chacune d’entre nous. Je pense, entre autres, à la sexualité et à tous les types de handicaps qui nous affligent. D’ailleurs, je suis convaincu que nous avons des faiblesses et des obstacles qui nous limites à profiter de la vie comme nous le voudrions. À cela viennent s’ajouter les puzzles qui forment notre monde actuel. Il s’agit bien sûr d’un monde imparfait, mais qu’on le veuille ou non, nous devons composer avec ce qu’il en est.

Pourquoi donc rédiger un article sur Dieu? Y a-t-il une raison fondamentale pour écrire un article sur un tel sujet? Je réponds à cette question par une logique tout simple: Il s’agit de mon site et je suis libre d’y écrire sur n’importe quel sujet. Soyons sérieux! Il y a tout de même bien d’autres raisons à cela. En premier lieu, je suis chrétien de tradition catholique avec une approche que je qualifierais de « libérale », c’est-à-dire que je désire vivre les manifestations de ma foi en toute liberté sans vouloir les imposer aux autres.

En second lieu, ma foi est un acte consenti de manière libre et sans contrainte. À vrai dire, je crois en Dieu, et dans le message évangélique, selon mon éducation à la fois familiale et scolaire. Oui, j’ai fréquenté un établissement scolaire tenu par des communautés religieuses. Toutefois, la qualité de leur enseignement m’a permis une ouverture d’esprit et une soif de connaissance qui m’ont amené à être à mon tour ouvert vers l' »autre ». Cet « autre » à la fois si près de moi et si lointain. Une distance liée surtout à ses origines ethniques, linguistiques et religieuses. Mais aussi, à une proximité liée à ce besoin pleinement humain, d’aimer et d’être aimé.

En troisième lieu, la société occidentale semble oublier qu’elle a été fondée sur des assises judéo-chrétiennes. Faut-il vous rappeler que notre moralité est basée avant tout sur des principes bibliques? La compassion envers les plus démunis, les plus faibles et les innocents est avant tout chose basée sur les enseignements du Christ. Le respect de la vie, de la différence et de notre alter ego relève aussi des enseignements bibliques. Je peux ajouter à cela l’égalité de l’homme et de la femme, vous avez bien lu, qui entre dans le plan divin et qui est de créer les êtres humains à son image et à sa ressemblance. Voilà pourquoi justifier tout conflit armé comme étant une volonté d’un Dieu relève, et c’est mon humble opinion, d’un des pires blasphèmes puisqu’il fait de Lui un tyran, un despote et un monstre sanguinaire. Images que je refuse d’endosser catégoriquement.

En dernier lieu, le fait de croire ou non en Dieu a-t-il eu un impact quelconque dans le cours de ma vie? Autrement dit, le fait de croire en Lui a-t-il pu m’aider à accepter ma « différence » si visible aux regards des gens qui adaptent parfois des comportements étranges? Aurais-je cru en Dieu si je n’étais pas une victime de la Thalidomide? Ce sont-là quelques-unes des questions que je souhaite répondre avec le plus d’honnêteté que possible.

C’est un fait indéniable! Je suis chrétien de tradition catholique avec une approche dite « libérale ». Chrétien car je suis un juif qui pense comme un grec. Vous ne le savez peut-être pas, mais la foi ancestrale de toutes les Églises chrétiennes est le judaïsme. Par contre, la philosophie sur laquelle elle s’appuie est d’inspiration platonicienne. D’ailleurs, les Pères de l’Église sont, à quelques rares exceptions près, des grecs. Je suis à la fois juif car je crois en un seul Dieu et que mon éthique religieuse relève de ce que les Juifs ont légué aux premiers chrétiens, et à la fois grec parce que mon espérance en une vie meilleure a pour appui la croyance en l’immortalité de l’âme. Notion qui est propre à la Platon!

Pour sa part, mon expression religieuse est catholique. Pourquoi en serait-il autrement? Cela m’a été bien utile jusqu’à maintenant. Oui, je prie quotidiennement et cela m’apporte une paix intérieure et une quiétude face à tout ce qui est publié dans les journaux. Il est important de retenir que je n’impose jamais ma foi à qui que ce soit. Ce qui inclu les personnes qui lisent cet article. Vous êtes libres de croire en ce que vous voulez. L’essentiel est d’être fidèles en vos principes. N’est-ce pas?!

J’ai eu la chance d’avoir fréquenté un établissement d’instruction tenu par des communautés religieuses dont les membres ont eu un respect absolu à mon égard. Un respect qui m’a amené à les respecter à mon tour. Oui, l’encadrement a été très sévère mais il a aussi été de qualité. Il en a été pareillement pour ce qui est de l’enseignement religieux: la prière du début et de la fin de cours a été omniprésente pendant les 5 ans de ma formation secondaire, qui est l’équivalent du lycée en France et en Belgique. Il est amusant de constater que je récite très souvent une prière avant de sortir de chez-moi et lorsque je reviens en fin de journée. Cela me permet de sacraliser mon existence. Serait-ce ma dernière journée sur terre? Il serait bien, si tel était le cas, de lui donner un sens divin. Après, il sera trop tard pour le faire. N’est-ce pas?!

Oui, je crois en Dieu. Un Dieu qui m’accompagne sur cette route que l’on nomme la vie. Une vie remplie de surprises, de soubresauts, de hauts et de bas. Une vie qui vaut à la fois la peine et la joie de réaliser et dans laquelle on doir se réaliser. Une vie qui me permet d’être ce que je suis et qui me fait découvrir les gens qui m’entourent et d’accepter qu’ils soient différents de moi. Je crois en un Dieu qui me pousse à m’accomplir et à ma surpasser. Ce qui ne veut pas dire que je n’ai jamais eu des doutes, ni des moments de révoltes. En effet, l’assassinat de mon frère aîné en 1972 et les nombreux rejets subis durant mon enfance ainsi que les opérations multiples, qui avaient pour but de réparer les désastres causés par la Thalidomide, m’ont amené à me questionner sur l’amour de Dieu pour moi, mais aussi sur son … existence.

Oui, je crois en Dieu car je crois aussi en l’Humanité. La vie m’a permis de rencontrer des gens formidables, d’y découvrir de l’amour, de la compassion et de l’entraide. Or, tout ceci a pour origine un Dieu prêt de l’Homme. Un Dieu qui respecte son libre-arbitre, qui ne lui impose absolument rien, ni même son Amour indéfectible. Ceci écrit, je suis libre de Le rejeter à mon tour. Mais, je perdrais un sens profond à ma vie: Celui de me savoir être aimé pour qui je suis et, par conséquent, d’être apte à aimer mon prochain pour ce qu’il est lui aussi, c’est-à-dire un reflet du divin.

Le fait de croire ou non en Dieu a-t-il eu un impact quelconque dans le cours de ma vie? Autrement dit, le fait de croire en Lui a-t-il pu m’aider à accepter ma « différence » si visible aux regards des gens qui adoptent parfois des comportements étranges envers moi? C’est fort probable. Mais, je ne peux pas non plus en être certain puisque d’autres Thalidomidiens ne sont pas croyants. Aurais-je cru en Dieu si je n’étais pas une victime de la Thalidomide? Encore-là, je ne peux pas en être sûr puisque bien des gens dits « normaux » possèdent une foi extraordinaire. Bref, le moins que l’on puisse dire, c’est que mes réponses sont d’une honnêteté limpide.

Toutefois, je peux être certain d’une chose: Si je crois en Dieu, c’est avant tout parce que je suis un homme avec ses forces, ses faiblesses et ses besoins, sans oublier ses craintes, ses doutes et ses convictions. C’est ce qui me rend encore plus proche de mes frères et de mes soeurs dans cette humanité à la recherche de l’Absolu.

Votre humble serviteur!

Rolland St-Gelais

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s